0saves

Aujourd’hui, on va faire un petit point sur un pan des moteurs de recherche spécialisées, à savoir les moteurs de recherche de personnes.

Bon, je dois avouer que je ne suis pas une grande fan de ces outils même s’il s’avère parfois pratique. Ce pour deux raisons :

  1. Tout le monde a le droit a une vie privée comme le rappelle en France, la Déclaration universelle de 1948, l’article 9 du Code Civil français et les articles 226-1, 226-2…226-7 (atteinte à la vie privée),
  2. Certains de ses moteurs utilisent ces informations personnelles comme source de revenus publicitaires, sans aucune création de contenu. Grosso-modo, ils gagnent de l’argent avec vos informations (pour plus d’informations à  ce sujet, je vous conseille, le très bon article, certes violent, mais très bien construit de Malau – 123 people sucks !),
  3. Ce genre de sujet sensible est la porte ouverte à pas mal d’excès. Pour s’en convaincre, il suffit d’observer d’un peu plus près le cas de l’entreprise Intelius.com, qui propose tout simplement, et contre monnaie trébuchante, d’aller fouiller l’intégralité de la vie de votre « cible » aux USA (lieux de vie et taux de criminalité, nombre de mariages, numéro de sécurité sociale, état bancaire, revenus… et même le type de chauffage de sa maison).

Cela étant, et une fois ma bile déversée, il faut avouer que ces outils restent très intéressants pour certains d’entre eux dans le cadre d’activités professionnelles de veille stratégique.

Les plus efficaces pourront ainsi servir de manière :

  • défensive : surveiller ce que le web dit de vous ou des personnes clés de votre entreprise (toujours professionnellement, cela s’entend), le tout afin se soigner sa e-reputation et son image personnelle sur la Toile, ou tout simplement pour vérifier la crédibilité d’une personne.
  • offensive : pour définir quelles personnes à contacter dans le cadre d’une étude, pour faire du lobbying….

Partant de là, voici une liste des outils que j’utilise le plus souvent lorsque je recherche des informations sur des personnes.

moteur de recherche de personnes

Les moteurs de recherche de personnes « généraliste »

KGB people

Le nom peut paraitre peu engageant, et là encore on trouvera de la publicité à foison, mais contrairement à 123people, KGBpeople propose un vaste panel de résultats par thématiques (réseaux sociaux, moteurs de recherche, photo et vidéo, personnel…).

Les recherches se font également sur les réseaux sociaux et systèmes de blogs les plus connus pour avoir un maximum de résultats (LinkedIn, Myspace, Twitter, Google actualités, Google blogs…). Autre plus, les menus déroulants qui permettent de ne pas surcharger la page de résultat.

Un très bon outil, très robuste.

veille personne kgb people

Yatedo

Nouveau venu sur le marché des moteurs de recherche de personnes, Yatedo a tout de suite souhaité proposer une recherche d’informations « clean » et propre, afin d’améliorer l’image négative de ces moteurs de recherche. En effet, même si ce moteur cherche également dans tous les types de sources disponibles (LinkedIn, Facebook, blogs, actualités, photos…), il n’affichera que les données « public ».

En plus, l’affichage et l’utilisation du moteur est simple et intuitif, avec une présentation des résultats sous forme de cartes de visites (photos, noms, informations clés), afin de repérer plus facilement la personne recherchée parmi les résultats.

En plus un  bon travail sur l’algorithme de recherche et la sémantique a permis de limiter fortement le nombre d’homonymie, et on trouvera des fonctionnalités intéressantes comme la recherche phonétique quand vous n’êtes pas sûr d’une orthographe, et la recherche en chinois, français et anglais.

Bref, un moteur efficace, complet et « clean » .

moteur de recherche de personnes clean Yatedo

Pipl, pour les recherches internationales

L’un de mes préférés dès que ma recherche concerne des profils internationaux. Pipl creuse très profondément dans le web profond, exploitant de très nombreuses sources (larges et variées) pour trouver de l’information (parfois même trop d’ailleurs). Côté résultats, on aura comme d’habitude des informations variées (photos, posts de blogs, archives, profils sur les réseaux sociaux, annuaires téléphoniques….).

pipl veille personne

Zoominfo, le moteur de recherche orienté professionnel

Un outil (payant en partie, je crois) très pratique pour trouver les personnes dans les entreprises à travers le monde. C’est vraiment l’idéal pour trouver, par exemple, le responsable marketing d’Amazon au Japon.

On peut ainsi chercher par nom et prénom évidemment, mais également par intitulé de poste, par pays, par secteur d’activité…. avec des résultats clairs et précis, comme sur un annuaire professionnel.

zoominfo - annuaire professionnel

Plus classique : Bing search

Si on ne souhaite pas s’embêter, on pourra également tout simplement travailler avec Bing. En effet, le moteur de recherche de Microsoft est assez efficace sur la recherche de personnes grâce à ses fortes interconnections avec Facebook.

Spokeo, la référence aux USA

Un moteur de recherche de personne quasiment inefficaces en France mais très pratique pour l’Amérique du Nord (USA notamment). D’une interface claire et visuelle, on peut rechercher des personnes par leur nom et prénom. Une recherche par mail et par téléphone est également possible (et assez efficace) mais malheureusement, celle -ci est payante.

spokeo

Les moteurs de recherche de personnes « thématiques »

Tweepz

Tweepz permet également de trouver des personnes, non pas en utilisant tous les réseaux sociaux et le web, mais en utilisant exclusivement Twitter. Des types de recherches personnalisées permettent d’affiner les résultats : bio:xxx, pour se concentrer sur la présentation du compte, name:xxx pour le nom, loc:xxx pour la ville, etc…

Lullar, la recherche par mail

Lullar est très pratique pour intervenir en complément d’une recherche sur une personne, quand vous possédez seulement le mail. Il permet en effet de faire une recherche inversée (reverse search) sur un mail.

Les résultats sont parfois bluffants (recherche sur plus de 16 réseaux sociaux à travers le monde). Le meilleur outil de ce type que je connaisse.

Checkusernames.com et namechk.com, pour la recherche par pseudo

Parfois, on possèdera seulement un pseudo utilisé par la personne recherchée. Dans ce cas-là, checkusernames et namechk sont deux très bons moyens pour vérifier la présence de ces pseudos sur la toile et notamment sur les réseaux sociaux. Bon, cela permet surtout d’éliminer de nombreuses pistes mais cela nous indique également où chercher plus en profondeur.

En plus, la recherche est exhaustive car ces deux outils interrogents plus de 160 réseaux sociaux différents. Cela vous fournit également une liste des plus exhaustive sur les réseaux sociaux dans le monde :).

recherche par pseudo namechk

Tinyeye, la recherche (et la preuve) par l’image

Mon petit préféré. Tinyeye est encore un moteur de recherche inversé, qui sera là spécialisé sur les images (je ferais peut-être un article plus détaillé sur la recherche par l’image). Le fonctionnement est des plus simple : « uploader » une image de la personne, et lancez la recherche. Si cette photo est présente ailleurs sur la toile, alors l’outil vous le trouvera. Vous pourrez ensuite filtrer les résultats, s’il y en a, par taille, corrélation…

Très efficace, et toujours en quête d’amélioration, je suis persuadé que cet outil continuera de s’améliorer avec le temps notamment en intégrant des outils de reconnaissance faciale et de prise en compte des troncatures/refonte encore un peu « légers » pour le moment.

Sans oublier la base de données (déjà plus de 1 milliard de photos indexées) qui augmente tous les jours.

moteur de recherche inversée par l'image tinyeye

0saves
Si vous avez aimé ce "post", n'hésitez pas à laisser un commentaire ou vous abonnez à notre flux RSS.