0saves

Septembre… la fin de l’été et la promesse de l’automne à venir. Ne voulant laisser passer les derniers beaux jours, c’est aussi la période des expérimentations et des idées, parfois farfelues, entre amis. Notre dernière lubie en date : tester « in situ » , hors des sentiers balisés, certaines techniques de (sur)vie en pleine nature et derniers gadgets acquis sur nos deniers.

wifi_bateau_zodiac_commando

Et si on testait un débarquement depuis un bateau ?

Et là, les idées fusent. Hormis la classique retraite en forêt, avec au programme : lit en branchage, nourriture lyophilisée et coupe-coupe… d’autres idées plus « warriors » sont apparues dans la discussion… et ont malheureusement obtenu un vote de confiance, à mon grand dam.
L’idée du siècle : partir en bateau sur un grand lac/fleuve et débarquer sur une île en son centre pour l’explorer. Si possible en pleine nature, sans réseaux de communications. Et au Canada, il est relativement facile de se trouver couper de tout, sans pour autant aller profondément dans les terres. C’est l’aventure du Grand Nord…

Bon, hormis cette proposition de retour à la nature « version nautique », cela m’a amené à rechercher tout un tas de solutions « exotiques » permettant de garder un accès aux réseaux de communications, et notamment à Internet en mer, en dehors des solutions classiques de type GPS.

La connexion sur les flots

On peut ainsi avoir une connexion Wifi sur un bateau de taille relativement modeste, notamment par le biais d’une antenne wifi, dont l’usage en mer n’est pas encore vraiment généralisé, hormis sur les grands navires. Cet équipement s’installe à l’extérieur du bateau et permet de décupler le rayon d’action du signal, en mode émission comme en mode réception.

Au jour d’aujourd’hui, les antennes wifi pour bateaux les plus au point proviennent des États-Unis, où le concept tant à se démocratiser.
Par exemple, on trouvera notamment l’entreprise californienne RadioLabs, qui est l’une des seules à commercialiser ce type d’équipement, notamment via trois modèles :

  •   L’antenne WaveRV Marine Wifi : Le produit est livre avec câble étanche de 15 pieds muni d’une prise USB 2.0. La prise est à brancher directement sur votre portable et alimente par la même occasion l’antenne avec une puissance de 5V. Petit inconvénient avec ce produit si vous ne souhaitez pas perdre en puissance, le câble ne vous permet pas d’aller au delà de 16 pieds. Prix : aux alentours de 170 USD.
  • Wave Magnum : Beaucoup plus pratique que le modèle précédent car, il s’agit d’un petit boitier qui s’installe derrière votre écran d’ordinateur. Vous pourrez installer le pilote  sur tous les systèmes d’exploitation. Niveau puissance et prix, ils sont similaires au modèle précédent. Comptez environ 160 USD.
  • L’antenne 5MileWiFi : C’est en clair le modèle le plus cher et le plus coûteux. Il faudra compter en moyenne 400 USD pour se procurer ce petit bijou de technologie. On pourra retrouver plus d’informations sur ce modèle en particulier sur la page d’escalenautique. 

Sinon, on pourra toujours compter sur les antennes de plus en plus nombreuses dans les ports de plaisance, mais leur portée est vraiment limitée, et nécessite souvent de disposer d’un permis de conduire nautique valide dans le pays d’implantation.

N’oublions pas non plus que, pour pouvoir utiliser ce type de dispositif, vous devrez au préalable informer les autorités locales. En effet, certains pays limitent la puissance maximale admises pour les émetteurs wifi.
Sinon pour les plus réticents à l’usage des nouvelles technologies, sachez toutefois que vous pouvez vous connecter dans les ports et ce gratuitement.

0saves
Si vous avez aimé ce "post", n'hésitez pas à laisser un commentaire ou vous abonnez à notre flux RSS.