0saves

tracker GPS voiture

Sans tomber dans une paranoïa excessive, il peut être utile de savoir détecter sur son véhicule, personnel ou professionnel, la présence d’un traceur GPS.

Pourquoi utiliser un tracker GPS ? Dans quels buts?

Là dessus, vous pourriez me poser deux questions, pertinentes j’en conviens, pour tenter de prouver ma folie, à savoir :

  • Quelles personnes aurait l’idée saugrenue de mettre un tracker GPS sur ma voiture ? Les possibilités sont nombreuses : un patron indélicat et paranoïaque, une copine un peu jalouse via les bons offices d’un détective privé, un possible maitre-chanteur ou tout simplement un véhicule de location dont les déplacements sont surveillées à des fins marketing (théoriquement, c’est interdit en France, mais bon, c’est également le cas pour les données privées et vos adresses lors de la souscription de contrats, et oh, miracle, trois semaines après de nouvelles publicités dans votre boîte aux lettres :)) …
  • Allons bon, seul la CIA ou les services secrets, voire Batman, a accès à cette technologie de tracker GPS, les solutions publiques sont beaucoup trop chères ! En fait non, car désormais acheter un  tracker GPS sur le net ou dans un magasin coûte aussi cher que d’acheter un petit téléviseur. Sans compter que votre smartphone est déjà en lui-même un traceur GPS pouvant être exploitable pour vous suivre (et la géolocalisation, hein ? la navigation GPS ? cf. affaire apple).

Bon, il est vrai que l’explosion des traceurs GPS sur les véhicules va sans doute commencer par exploser aux Etats-Unis (cf. actualité des Etats-Unis : l’administration du président Barack Obama exhorte en effet la Cour suprême à autoriser le repérage par GPS des véhicules sans besoin de mandats), mais il n’est pas exclue que cela arrive aussi un jour ou l’autre en Europe.

Les différents types de traceurs GPS

Voilà pour les questions, passons aux choses sérieuses. En fait, il existe trois types de tracker GPS qu’il convient de savoir repérer. Les voici :

Les traceurs GPS passifs

Ce sont les traceurs GPS plus anciens, les plus fiables et les moins chers. Ils collectent des données sur vos déplacements mais ne les envoient pas en temps réel. Au contraire, ils les stockent sur un  petit disque dur qui devra par la suite être enlevé et connecté à un périphérique idoine pour pouvoir lire les données. Fonctionnant avec une petite batterie propre au système et avec une antenne de réception de portée relativement faible (ne passant que mal le métal), ils doivent de ce fait être placé non loin de l’extérieur du véhicule, dans une zone facile d’accès.

Donc pour les trouver, c’est facile. Voici les endroits sur le véhicule où l’on pourrait les dissimuler.

  • châssis du véhicule,
  • emplacement de la roue de secours,
  • pare-chocs avant ou arrière (dans le renfoncement de plastique qui permet de « clipser » des éléments),
  • repose-têtes et coussins des sièges.

Lors de votre recherche, si vous voyez une petite boite qui vous parait étrange ou ne faisant pas partie de l’équipement standard de la voiture, donnez lui un petit coup sec. Si elle n’est pas fixé correctement, il y a fort à parier qu’elle ne soit pas d’origine. Logiquement, un  traceur GPS de ce type est assez facile à repérer car il fait vraiment tâche dans le paysage.

Les traceurs GPS actifs

Les traceurs GPS plus récents ne se contentent pas de collecter les données sur vos déplacements, ils les envoient également à une personne tierce qui peut ainsi suivre en temps réel vos déplacements. Le problème de ces « petites bêtes » est qu’elles peuvent être directement reliés à la batterie de votre véhicule, les rendant ainsi plus difficile à détecter.

Bon le compartiment moteur reste un endroit trop chaud pour un équipement électronique de ce genre (notamment de par l’antenne du système) et le coffre est trop éloigné de la batterie sans câblage supplémentaire. Il faudra donc privilégié une fouille de la console centrale (ou plutôt derrière la console pour être précis).

On pourra aussi utiliser un détecteur de GPS qui repère les systèmes de surveillance en activité (traceur GPS, caméras ip vidéos… ) mais cela reste un gadget malheureusement très cher (à utiliser surtout quand vous roulez dans une zone déserte pour éviter les interférences, ce genre de système ayant tendance à s’activer et à envoyer leurs données de façon intermittente, notamment quand vous roulez).

Les traceurs GPS derniers cris « Deep cover »

En fait, ce ne sont plus vraiment des traceurs GPS car ils utilisent les relais de transmissions des téléphones portables pour permettre la triangulation des informations sur votre localisation géographique. Résultat, la couverture est beaucoup plus forte et permet même de suivre véhicule même masqué par des murs (comme dans un parking souterrain par exemple). Sans compter qu’ils ont un besoin en énergie beaucoup plus faible que leurs comparses GPS (plus besoin de les placer près de la batterie du véhicule).

Ce qui implique donc que ce genre de traceur peut être implanté très profondément dans votre véhicule et est très difficile à repérer même avec le gadget vu précédemment. Il est donc quasi impossible de les repérer sauf à démonter votre voiture entièrement tous les jours.

Conclusion : bon, ne tombons pas dans la paranoïa car vous êtes déjà traqué

En fait, la plupart du temps, les personnes qui voudront vous traquer n’auront même pas besoin de se fatiguer à installer un système sur votre véhicule. Il leur suffira en effet d’installer un petit mouchard (sous la forme d’un logiciel ou d’une application téléchargé) sur votre compagnon désormais indispensable  de la vie de tous les jours : votre téléphone portable, qui vous sert déjà de GPS 🙂

C’est facile à détecter (en théorie), mais penserez-vous à le vérifier régulièrement ?

 

Cet article est une traduction littérale parus sur le site de Wired.com :  Check Your Car for a GPS Tracker

0saves
Si vous avez aimé ce "post", n'hésitez pas à laisser un commentaire ou vous abonnez à notre flux RSS.