Drones et caméras mobiles : la révolution de l’image sportive est en cours

Drones et caméras mobiles : la révolution de l’image sportive est en cours

Il est partout. Nick Woodman est le nouveau milliardaire que tout le monde admire dans le monde du business. Le fondateur des équipements GoPro, ces caméras embarquées permettant de filmer et photographier vos exploits dans n’importes quelles conditions les plus extrêmes (surf, parachute, canyoning, escalade, motocross, etc), a fait fortune avec une idée de génie arrivant au moment où internet révolutionne la façon dont sont consommées les vidéos par les utilisateurs en manque d’angles uniques sur les écrans. Reste à appliquer ces caméras haute résolution à ds systèmes de drones pour passer à la vitesse supérieure.

(suite…)

Comparatif de caméras IP 2/2

Comparatif de caméras IP 2/2

Deuxième partie du comparatif technique, toujours sur les principales caméras IP disponibles sur le marché (Axis et Sony pro).

CaméraAxis Q1910Axis P1346Axis P5534Sony caméra IP
mobile SNC RS86P
Sony caméra IP
fixe SNC CS20
Sony caméra IP
mini-dôme fixe
SNC-DH180
Capteur d'imagesMicrobolomètre non refroidiCMOS RVB à balayage progressif 1/3 pouceCCD à balayage progressif 1/3 pouceCCD 1/4 pouce Exwave HADCCD 1/4 pouce Exwave ProCapteur 1/3 pouce Exmor
Résolution maxi160x1283 Mpixels1,3 Mpixel
(1280x720 à 320 x 180)
720 x 576768 x 5761280 x 720
Sensibilité minimale
(couleur et NB en mode nuit)
0 LuxC:0,6 lux;
NB:0,08 lux
C:0,74 luxC:0,8 lux; 0,09 luxC: 0,2 lux;
NB: 0,02 lux
C:0,2 lux;
NB;01ux
Nbres d'images/seconde8.3325 à 3025 à 30252520 à 30
Objectif et angle de vue17°Objectif à foyer progressif 29° à 61°Zoom, 3,2° à 55,2°Zoom optique autofocus 36x, 2,8° à 48°Objectif varifocal, de 66° à 27°Objectif varifocal, 85.4° à 31.2°
Compression vidéoH.264 ;M-JPEGH.264;M-JPEGH.264 ;M-JPEGH.264;MPEG-4;JPEGH.264;MPEG-4H.264;MPEG-4;JPEG
Processeur et mémoire28Mo RAM, 128 Mo Flash128Mo RAM, 128 Mo Flash - Carte SD/SDHCARTPEC-3, 256 Mo RAM, 128 Mo FlashNCNCNC
Détection mouvementOuiOuiOuiOuiOui, DEPAOui, DEPA
AlimentationEthernet (PoE)Ethernet (PoE)Ethernet (PoE)24V DC12VAC,
24 VDC,
PoE
12VAC,
24 VDC,
PoE
Poids990g630g1900g4.5kg700g1420g
DimensionsNCNCNC238 diamètre x 346 mm82,5 x 63 x 176,2 mm
(avec objectif)
166x 119 mm
Prix unitaire indicatif2229 €949 €1849 €3400 €720 €1200 €
CommentairesPeut détecter tes personnes, les objets et les incidents dans une obscurité totale (zéro lux), mais également dans des conditions difficiles (fumée, brume, poussière, brouillard). Gestion simultanée de plusieurs flux en h.264.
Fonctions vidéo intelligentes.
Haute qualité vidéo incluant la HDTV 1080 pixels.
Contrôle P-Iris. Plusieurs flux de données vidéo et H.264.
PTZ numérique et flux de vues multiples. Jusqu'à huit zones détourées individuellement. Assistant de mise au point et mise au point à distance.
Fonction avancée
de "Gatekeeper"
(déplacement
automatique
vers une position
préréglée en cas
de détection d'activité avec retour au point initial suivant délai).
Fonction jour/nuit. Zoom x36.
Analyse intelligente de la vidéo et de l'audio par la fonction Sony DEPA Advanced. Étanchéité norme IP66.
Résistance antivandales IK10. Réduction de bruit (technologie XDnR). Gestion des contrastes (technologie Visibility Enhancer).
Fonction jour/nuit. Alimentation par PoE (ethernet).
Formats de compression MJPEG et MPEG-4.
Analyse intelligente de la vidéo par fonction DEPA.
Fonction jour/nuit.
Haute définition 720 pixels.
Éclairage infrarouge intégré.
Analyse intelligente de la vidéo et de l'audio par le système DEPA Advanced.
Conforme norme IP66.
Résistance antivandales IK10.
Réduction de bruit (XDnR).
Gestion des contrastes.
Gestion des contre-jours.
Liens webAxisAxisAxisSony proSony proSony pro

Comparatif de caméras IP 1/2

Comparatif de caméras IP 1/2

Première partie d’un comparatif technique sur les principales caméras IP disponibles sur le marché (Alpha surveillance, Samsung, Bosch, Mobotix), avec un focus sur la résolution d’image, le traitement et la sensibilité, les fonctionnalités offertes, sans oublier les prix indicatifs sur le marché.

CaméraAlpha surveillance Plug&Play IP Alpha surveillance Sunvisio 3GSamsung SCC
B2031 P
analogique
Bosch Dinon 2XBosh Flexidome XFMobotik Q24
Capteur d'imagesCmos 1/4 pouceCmos
(infrarouge)
CCD Super H AD IT de 1/3 pouceCCDCCDl/2 pouce Cmos à balayage progressif
Résolution maxi640x480640x480 410000
(768 x 494)
540 lignes540 lignes2048x1536
Sensibilité minimale
(couleur et NB en mode nuit)
0,2 LuxC: 3,8 lux
MB: 4,9 Lux
IR: 0 Lux
C: 0.4 lux;
NB: 0,00023 Lux
C: 0,31 lux;
NB: 0,012 lux
C:0,41 lux;
NB: 0,16 lux
C:0,05 lux
NB: 0,005 lux.
Nbres d'images/seconde25 à 301 à 1025252520 à 30
Objectif et angle de vue60°,
Motorisé Pan 130°,
Tilt 90
73°Suivant objectifSuivant objectifSuivant objectifMode hémisphérique (180°) ou 90° x 67°
Compression vidéoMJPEG-4JPEGNCAnalogiqueAnalogiqueMJPEG;H263;H264; MxPEG
Processeur et mémoire16 Go vidéo2Go
65000 images max.
DSP (Digital Signal Processor) AlNCNCIntel XSCALE; 64 Ko à 64 Go
Détection mouvementOuiOuiOuiOuiOuiOui
AlimentationTransformateur 220 V/ 5 V 2ABatterie et mini panneaux solaires230 V CA12V12V / 24VPoE;12, 24 ou 48 V DC
Poids350g420g305g450g740g450g
Dimensions120 x 91 x 84mm114 x 112 x 84 mm
(boitier étanche)
64 x 58 x 109,2 mm58x66x 122 mm (sans objectif)NC160 diamètre x 50 mm
Prix unitaire indicatif334 €1836 €195 €920 €630 €598 €
CommentairesCompatible avec box ADSL et iphone. Monitoring temps réel sur site et à distance via Internet. Logiciel camview 16 caméras et de détection inclus. Slot carte mémoire SD.
Batterie et panneaux solaires.
Batterie et panneaux solaires. Transmetteur d'alertes par GSM et GPRS. Compatible PDA, Iphone et PC. Carte mémoire SD et fonction jour/nuit infrarouge. Détection de mouvement infrarouge.Réduction de bruit "motion adaptative". Sensibilité 512x et stabilisateur d'images numériques. Contrôle de caméras via câble coaxial. Fonction NB avec filtre infrarouge fixe.Jour/nuit avec filtre infrarouge à commutation.
Compensation de contre-jours intelligente avec paramétrage automatique. Connecteurs amovibles. Traitement des images sur 20 bit.
Shutter intelligent, capture des objets en déplacement rapide. Compensation de contre-jours programmable. Sphère résistante, solidité supérieure à ta norme IK10 (> 50 joules). Résistance aux intempéries, conformes aux normes IP66/ NEMA4X.Modèle panoramique. Affichage Quad pour surveiller en même temps quatre vues d'une salle. Rotation et zoom numériques continus. Robuste et sans entretien. Enregistrement par événements directement dans la caméra. Alarme, haut-parleur et microphone intégrés
Liens webalpha surveillancealpha surveillanceasset securitybosch securitybosch securitymobotix

Le point sur les caméras IP

Le point sur les caméras IP

Une chose est sûre : les caméras IP ont bel et bien pris le pas sur leurs homologues analogiques, tant dans la performance des capteurs et de l’image que dans les possibilités d’applications qu’elles offrent. Ces caméras de surveillance permettent ainsi de travailler plus facilement l’image (traitement d’images embarqué notamment, application d’algorithmes de reconnaissance et filtres d’images) tout en transmettant des images sur un réseau local ou étendu tel qu’Internet, et ce en temps réel si besoin. On peut les ainsi les consulter plus facilement, en réseau nodulaire, via un ordinateur portable ou un smartphone équipé en 3G. Les avantages sont ainsi évidents tant en termes d’installation qu’en terme de maintenance : le matériel IP pouvant être directement connecté au système informatique, sans passer par un système tiers vidéo. Enfin, ces caméras IP peuvent être alimenté par WiFi ou PoE (power over Ethernet), tout en étant paramétrable à distance.
Une véritable révolution donc …

camera IP videosurveillance

La percée des caméras IP : une tendance irréversible…

Les chiffres du marché mettent encore en première place les caméras analogiques, avec un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros pour la France en 2009, et près de 550 millions d’euros pour l’Europe, alors que respectivement, les caméras IP viennent de dépasser les 20 millions d’euros en France et de 330 millions sur l’Europe. Cependant, la progression des caméras numériques est à deux chiffres, avec quelque 35% de croissance annuel. Sony, présent dans les deux technologies, indique qu’actuellement 80 % de ses ventes sont des caméras IP réseau.

Les raisons de cette explosion : des fonctions supérieures à l’analogique, de l’intelligence embarquée, et des prix en baisse constante grâce à de plus grandes économies d’échelle (les premières caméras IP de qualité se négocient à partir de 150 euros).

…mais une résistance de l’analogique pour encore quelques années

Cependant, la surveillance vidéo par analogique risque de durer encore quelques années du fait des couts de transition vers le numérique. Notamment pour les systèmes nécessitant une infrastructure lourde que l’on peut trouver dans la surveillance de production industrielle ou pour la surveillance des villes ou des transports en communs.

La présence d’un câblage important couplé à un système complet d’armoires et d’alimentation électrique alourdie fortement la facture de migration vers le numérique, surtout quand l’on sait que l’équipement électrique compte pour 20 à 50 % de l’investissement. Le remettre en cause doit alors avoir un sens économique.

Autre point, les caméras IP ne se sont pas encore mis au niveau de certaines caméras analogiques spécialisées, comme les caméras thermiques et celles qui peuvent résister à des explosions.

Ainsi aujourd’hui, on esti­ment à 25-30 % le taux d’équipement en analogique, avec un équilibrage du  marché prévu pour 2o12-2013, et la mise en place d’une phase transitoire notamment par la mise en place d’en­codage vidéo, qui permet de numériser les signaux vidéo analogiques et d’en­voyer les images numérisées sur un réseau IP.

Etat des caractéristiques moyenne pour les caméras IP

Résolution

Côté résolution, les caméras IP continuent de progresser. En moyenne, celles-ci affichent une réso­lution de 300000 à 400 000 pixels (environ 700×500 pixels ou 500 lignes TV), avec des percées à 1 à 3 millions de pixels, voire plus, pour les plus performantes.

Prochainement, on arrivera à un standard HD de 1,4 mégapixel. La haute définition est assurément un avantage indéniable notamment pour la surveillance de grands sites industriels.

Compression vidéo

Évolution vers un format de compression vidéo H. 2 64 permettant de réduire l’espace de stockage réseau et la consommation en bande passante sans perdre en qualité. Ce format permet en effet de réduire la taille d’un fichier vidéo numérique de plus de 80 % par rapport à la norme Motion JPEG et de 50 % par rap­port à la norme MPEG-4, sans rogner la qua­lité de l’image.

Flux multiples de vidéos

Le passage à la HD pour les caméras IP numériques permet également de créer plusieurs flux vidéo indépendants pour la surveillance simultané de plusieurs zones définies.

Mobiles et multiangles

Par rapport à l’analogique, la caméra IP dôme dispose également d’une mobilité sans égale en terme d’angle de vue (jusqu’à 330°) lui permettant de changer plus facilement de position de surveillance, en étant ainsi moins vulnérable aux angles morts et aux attaques. Sans oublier les possibilités de programmation de séquence de surveillance de zones, l’application d’algorithmes de détection de mouvement « tracking » (personnes et véhicules) avec suivi de trajectoire, et les caméras IP grand angle.

Normes de protection et adaptabilité

Selon les besoins, les caméras IP savent s’adapter avec de multiples possibilité de combinaison de produits selon l’environnement extérieur ou intérieur, l’éclairage, la taille de la zone à surveiller.

Certaines caméras IP sont également renforcées pour faire face à certains types de situation,  notamment celles conformes aux normes de pro­tection IP51, IP66 et IK10 contre les effets de la pous­sière, de l’eau, du froid, de la chaleur et des risques de vandalisme, et permettant de faire fi de conditions difficiles (fumées, brume, obscurité….) ou d’éventuels vibrations. D’autres disposent de caissons renforcées de protection et de système d’alarme. Sans oublier, une plus grande sensibilité des caméras IP à la luminosité minimale, avec présence de mode jour/nuit automatique et de filtre infrarouge. Et des traitements informatiques de l’image permettant de conserver un maximum de qualité et de réduite les risques de floues.

Intégration informatique

Enfin,des efforts conséquents ont été apportés pour faciliter l’intégration des caméras IP à un sys­tème d’informatique et de sécurité d’une entreprise, en complément d’un système d’alarme ou d’un système de contrôle d’accès (portes, sas, barrières…) et en complète interface.

 

Comment marche un radar pédagogique ?

Comment marche un radar pédagogique ?

radar pédagogique

Un petit article sur le fonctionnement d’un « radar pédagogique », sujet d’actualité après l’annonce par le ministre de l’intérieur Claude Guéant du déploiement de 1000 de ces radars en France.

Sans aucune volonté polémiste, le but de cet article est de présenter les différences entre un radar classique et ces fameux radars pédagogiques.

Le radar pédagogique, comment çà marche ?

Bon, c’est un peu un titre à la Michel Chevalet (pour les plus vieux d’entre nous) mais bon, ca a le mérite d’être clair.

A la différence d’un radar classique fonctionnant avec un laser mesurant précisément la vitesse, et déclenchant la caméra ou l’appareil photo si excès de vitesse (pour les radars automatiques), les radars pédagogiques fonctionne avec un radar Doppler fonctionnant évidemment lui-même … avec l’effet Doppler-Pizeau, c’est à dire l’effet de décalage de fréquence d’une onde, acoustique ou électromagnétique (émie par un émetteur micro-ondes le plus souvent) entre l’émission et la réception lorsque la distance évolue au cours du temps de la mesure.


effet doppler

Les radars pédagogiques se basent ainsi sur cet effet pour mesurer la vitesse du véhicule approchant, en émettant une onde continue sur un angle et une direction donnée grâce à un signal micro-onde émis par l’antenne directionnelle du radar Doppler.

Tout véhicule passant dans ce « cône » de mesure réfléchira alors l’onde continue selon une fréquence légèrement modifiée par rapport à la fréquence d’émission. Le calcul de cette différence de fréquence permettra en retour de calculer en temps réel la vitesse radiale du véhicule (ce qui implique le plus souvent de placer le radar suivant un angle maximal de 25° par rapport à l’axe de circulation surveillé, 9° pour une mesure nominale et optimale) en fonction du battement entre les deux ondes (c’est la pulsation ω) .

radar pédagogique

Cas d’un battement dans le temps (pulsation ω) :

A_1\left(x_0 ,t\right) + A_2\left(x_0 ,t\right)=2 A_0 \cos\left( \frac{\omega_1 + \omega_2}{2} \cdot t\right) \cdot \cos\left( \frac{\omega_1 - \omega_2}{2} \cdot t \right)

D’un point de vue technique, et en règle générale, les radars pédagogiques (cinémomètre) possèdent les caractéristiques suivantes :

  • mesure de la vitesse entre 0 et 300 km/heure,
  • portée de mesure : 100 mètres,
  • jusqu’à 430 000 mesures par batterie,
  • délai de mesure entre deux véhicules : 23 millisecondes,
  • affichage des changements de vitesses toutes les 500 millisecondes,
  • Radar Doppler 24.125 GHz/ 5mW.

Objectifs et conditions d’utilisation

Ils seront sans doute souvent utilisé dans l’entrée des zones urbaines pour une plus grande facilité de lecture par les automobilistes, sans perturber dangereusement son attention.

Le but est de faire prendre conscience de sa vitesse réelle à l’automobiliste, et éventuellement des conséquences possibles pour son permis de conduire (comme le nombre de points ôtés et l’amende encourue) avec les derniers modèles de radar pédagogique, permettant d’afficher la vitesse et divers messages selon des seuils de vitesse programmés) ceci sans action de verbalisation(en effet, en l’absence de caméra et d’appareil photo sur l’appareil, le radar doppler faisant fonctionner la mesure est incapable d’identifier un véhicule).

seuils vitesse radar pédagogique

Crédit photo:

Sodielec-berger

 

Karotz : le retour du lapin « wireless »

Karotz : le retour du lapin « wireless »

robot karotz

« Nabartag est mort, vive Karotz !  » Telle est en substance la bonne nouvelle qui annonce le retour du lapin wifi le plus connu au monde !

Tout le monde se souvient du lapin malin Nabartag qui avait fait fureur il y a quelques années avant d’être condamné à disparaitre suite à la mise en redressement judiciaire de la société Violet qui le fabriquait. Une opération avant même été lancé en 2009 pour tenter de sauver le célèbre lapin wifi, avant que l’entreprise ne soit finalement racheté par l’entreprise Mindscape sauvant la bête et permettant le développement d’une nouvelle version plus dans l’air du temps.

(suite…)