Marketing twitter – Comment twitter créé des rumeurs ?

Marketing twitter – Comment twitter créé des rumeurs ?

Durant les dernières présidentielles françaises, on a très souvent vu fleurir dans la presse française des rumeurs sur tel ou tel politique. Rumeurs souvent non fondées, et tapant aussi bien à gauche qu’à droite, celles-ci avaient pour principal point commun d’être né sur Twitter.
Le dernier exemple en date est celui des attaques menées depuis le média social contre la Garde des Sceaux, Christiane Taubira qui est accusée, sans preuve, d’avoir énoncé que brulé un drapeau français n’était pas répréhensible. Comme toujours, la rumeur enfle, et ce sans qu’aucune preuve concrète ne soit apportée.
Aujourd’hui, on va donc essayer de comprendre comment le fonctionnement de Twitter et les habitudes prises par certains, et en premier lieu les journalistes, contribuent à faire éclater et enfler ces rumeurs.

(suite…)

Anticiper l’avenir par les tweets et les trends

Anticiper l’avenir par les tweets et les trends

oracle future twitter

Utiliser « Google trends » pour anticiper le futur

Voilà un fait intéressant. Si l’on en croit le magazine américain Wired, la communauté du renseignement américain utiliserait google trends pour voir le futur, enfin plutôt pour anticiper les pics liés à un évènement.

Pour cela, il aurait à leur disposition une version plus sophistiquée de la version tout public fourni par Google, comportant en plus les pointes et les « hot trends » de Twitter et de Youtube.

Bon évidemment tout cela n’est pas fourni directement par Google mais plutôt par l’IARPA, le « think tank » de recherche du renseignement américain, qui a annoncé récemment le lancement d’un nouveau programme qui a pour but de mettre en place une solution efficace pour « parcourir le web, collecter des données publiques et les analyser afin d’en extraire des tendances futures et prédire l’apparition d’évènements dans le monde », cela évidemment « avant les médias ».

Un objectif : anticiper tout changement dans le « zeitgeist »

L’idée, si j’ai bien compris, est de collecter des données sur des évènements passés (crises politiques, instabilité économique, catastrophes naturelles, pandémies, pénuries de matières premières….) afin d’en extraire tout le corollaire de « blips », de pics (hot trends) et de signaux faibles dans les réseaux sociaux, les blogs, les forums… référencés par les moteurs de recherche tels que Google, afin de construire des modèles mathématiques d’évènements. Permettant ainsi d’anticiper l’apparition d’un évènement du même ordre.

Il ne s’agit ni plus ni moins que d’analyser tout les frémissements qui secoue le « zeitgeist« , c’est à dire « l’esprit actuel du temps », et pouvant amener à un changement dans la conception prévalente du monde à un temps T.

Extrapolation de Google Flu

C’est indéniablement un projet d’une taille énorme, même si cela n’est pas vraiment nouveau. Google lui-même s’était lancé en 2009 dans la construction de modèles prédictifs en analysant l’ensemble de ses données référencées, dans un but, il faut l’avouer, beaucoup plus philanthropique que les services de renseignements américains.

C’était le projet Google Flu Trends qui avait pour but de prévoir l’évolution de la pandémie de la grippe aviaire dans le monde.

Plus récemment encore, un autre organisme public, la Banque d’Angleterre, avait annoncé utiliser les données provenant de tendances de recherches sur des moteurs de recherche, et notamment depuis Google trends, pour comprendre un certain nombre de tendances économiques, comme par exemple la corrélation des recherches sur les termes « estate agents » (agents immobiliers) avec l’évolution de l’inflation sur les prix de l’immobilier, idem pour l’évolution des courbes du chômage avec des recherches comme « unemployment » et « JSA » (RSA).

Utiliser des données publiques comme sources de renseignements : une évolution logique

Au fond, cet intérêt des services de renseignement pour les données publiques n’est pas nouveau. Le travail de journalisme n’étant au final pas si différent de celui d’officier de renseignements, hormis la portée évidemment. A savoir, tenter de collecter par tous les moyens possibles de l’information.

En plus la masse des données ouvertes est considérable, à condition que l’on puisse filtrer le bruit des parasites pour en extraire des données valables. Sans compter que ces données publiques sont extrêmement dynamiques et réactive, beaucoup plus que les données provenant de circuits moins officiels.

Tout cela explique pourquoi les services de renseignements s’intéressent de plus en plus à des outils « open et cloud » permettant de « crawler » en temps réel la toile de blogs, réseaux sociaux, forums…

La prochaine étape : affiner les prédictions

La prochaine du IARPA sera d’affiner les prédictions, de façon à être sûr que celles qui sortent soit celles qui deviennent des réalités. En effet, si Internet et ses données peut fournir des réponses, reste à savoir poser les bonnes questions.

Mais avant d’en arriver là, le IARPA devra se contenter de trouver des moyens et des outils pour collecter un maximum de données, de tous types possibles (texte, vidéos, audios, stream, statistiques…), afin de pouvoir plus facilement se poser les bonnes questions.

Source : wired.com

10 outils twitter pour optimiser sa veille 2/2

10 outils twitter pour optimiser sa veille 2/2

Pour continuer sur les outils disponibles gratuitement pour optimiser son utilisation de Twitter, voici la suite de notre revue de détail.

outils twitter suite

Twilert, pour mettre en place des alertes pour Twitter

Twilert est un autre outil très pratique que l’on peut utiliser facilement et gratuitement. Cette application permet de mettre en place des alertes sur Twitter pour suivre un certain nombre de mots clés relatifs à votre marque, des concurrents, des thématiques de recherche, voire à des sentiments.

Si vous connaissez Google alerts, alors le fonctionnement vous sera familier. Dans tous les cas, cette application en ligne est très ergonomique et facile à prendre en main.

Twentyfeet et Twitsprout, pour obtenir un reporting de votre activité sur Twitter

TwentyFeet est une application qui elle vous permettra de sortir des graphes et des tendances très précises de votre activité sur Twitter, entre tweets, retweets, mentions, DM…

Sans oublier le mail hebdomadaire résumant votre activité, clair et très efficace.

TwitSprout est également très intéressant. Un peu différent de Twentyfeet, cet application vous permettra de créer une page de reporting très clair en s’intéressant à la croissance de votre réseau, et de son activité (retweet et mentions de votre activité notamment…).

Xydo, le digger de twitter

Tout le monde prévoyait leur disparition pure et simple, et pourtant ils sont toujours là. Qui? Les diggers comme Digg et Delicious. Ce sont des outils très intéressants pour trouver de l’information.

Il existe également un digger pour twitter : XYDOapp, qui vous alimentera régulièrement en articles que vous pourrez « upvote » ou « downvote » selon vos intérêts, de même que les articles les plus relayés par vos « followers ».

Très pratique, pour repérer les « buzz » et les tendances du moment.

Tweriod, pour connaitre les meilleurs heures pour twitter

Une autre application très utile pour bien cibler ses heures d’activité sur twitter. Tweriod analyse les tendances d’activités sur Twitter selon les heures de la journée, mais également sur votre activité grâce à un algorithme bien construit analysant vos actions mais également celles de votre réseaux (following et followers).

Manageflitter, pour faire le nettoyage de Printemps de votre Twitter

ManageFlitter est un excellent outil pour faire le nettoyage de son compte twitter, et notamment de son « twitter karma ». Cette application vous permettra de « unfollower » les personnes qui ne vous suivent pas ou plus, mais également les comptes abandonnés, les spammeurs…. Le tout très rapidement et très simplement (simple connexion avec vos identifiants Twitter).

Klout et Twitter grader, pour connaitre votre poids sur le réseau.

Personnellement, je suis un grand fan de Klout du fait de son nouvel algorithme beaucoup plus précis depuis sa dernière mise à jour (à mon avis) et son aspect esthétique, tout en étant épuré, qui vous fournit des résultats très visuels faciles à comprendre.  Une simple connexion avec vos identifiants permettra à l’outil de calculer votre influence sur ce réseau social, avec votre « rang » (explorateur, socializer…) selon vos contributions directs, vos retweets…

admini klout

Tweet grader est lui plus informatif et moins visuel, avec les informations clés sur le compte analysé (rang, nombre de followers, ancienneté…). Pas mal, pour visualiser rapidement les informations importantes sur une personne.

tweet grader

Twithawk pour son webmarketing sur twitter

Voilà une autre application pour Twitter qui pourrait vous servir. C’est un moteur de recherche en temps réel qui vous permettre de cibler l’activité, les tweets et les personnes pour une thématique donnée. C’est donc un bon outil pour affiner votre marketing, élaborer une stratégie de communication, ou même initier des discussions avec des personnes influentes sur votre thème de recherche.

Une inscription est nécessaire mais elle est gratuite, et avec la version « free », vous pourrez suivre jusqu’à 10 mots clés.

Tweetmeme et Tweetstats pour plus de statistiques

Là encore, deux « clients » Twitter pour obtenir plus d’informations pratiques. Tweetmeme vous indiquera lui les tendances du moment sur le réseau, tous les « hottest links ». Tweet stats lui se focusera sur le « reporting de votre compte : tweets par heure, tweets par mois, taux de réponses….

 

Et voilà….

C’est la fin des outils que je connais qui pourrait vous être utile sur Twitter. Si j’en trouve d’autres pertinents, je me ferais une joie de vous les présenter.

Bonne journée.

10 outils twitter pour optimiser sa veille 1/2

10 outils twitter pour optimiser sa veille 1/2

Twitter est vraiment un outil magique pour qui veut se tenir au courant des nouveautés et de l’actualité sur un thème donné.

Mais pour ne pas perdre une miette de ce qui s’y dit, il est nécessaire de compléter Twitter par un certain nombres d’outils afin de tirer parti au maximum des possibilités de son réseau, et faire ainsi une veille très complète.

Voici une petite liste des outils que l’on peut ainsi utiliser au quotidien pour maximiser la puissance de l’oiseau bleu :).

outils twitter

 

Seesmic et Tweetdeck pour animer sa communauté

Malgré la nouvelle version de twitter.com, la gestion de sa communauté reste assez complexe. Le plus simple reste encore d’utiliser un client twitter comme Hootsuite, Seesmic et Tweetdeck

Comme Hootsuite n’est plus à présenter, je vais plutôt me concentrer sur Seesmic et Tweetdeck qui ont chacun leur avantages et leurs inconvénients.

Le client twitter Seesmic

Commençons par Seesmic. Je dois dire que la dernière version sortie a été, à mon humble avis, un très grand bond en avant. Beaucoup plus fluide , avec moins de plantage, la dernière version est également assez simple à gérer, avec à gauche, un menu déroulant très clair pour insérer les tableaux de suivis (home, mentions, private…) de vos différents comptes.

On appréciera également la possibilité d’insérer des plugins assez facilement. Comme par exemple pour installer un racourcisseur de liens automatique en goo.gl (plus pratique pour le référencement 🙂 => Google aime Google ! ).

Autre astuce intéressante, la génération automatique des hashtags # à la volée…. Ainsi, plus besoin d’aller chercher sur la Toile pour trouver son bonheur.

Sans oublier, le couplage intéressant avec Klout pour mesurer l’influence d’un compte.

Le client Tweetdeck

Tweetdeck est également très intéressant. Légèrement plus rapide que Seesmic, il est également très fiable et peu sujet aux plantages.

Côté ergonomie, exit le bandeau de gestion sur la gauche, tout se fait via un menu accessible par le bouton « + », ce qui permet de libérer de la place pour la visibilité de ses comptes.

Côté « post », on pourra facilement changer de compte via des onglets disposés au dessus de la zone de texte. On notera également la compression automatiques des liens et l’affichage en temps réel des nouveaux messages.

Simple et efficace.

Twitter adder, l’outil marketing et communautaire par excellence

Twitter adder est pour moi un vrai coup de coeur.  Si les outils vus précédemment permettent de gérer efficacement sa communauté en suivant et répondant aux sollicitations et messages, Tweet adder vous aidera à créer et construire votre communauté, et à surveiller la stratégie « réseaux sociaux » de vos concurrents.

L’interface est très simple d’utilisation, facile d’accès. Il suffit de se créer un compte twitter à gérer et on est parti !

Côtés fonctionnalités, Tweet adder, gratuit mais nécessitant un abonnement pour obtenir l’accès à toutes les fonctions, permet vraiment de construire sa communauté Twitter pièce par pièce.

On retiendra notamment la possibilité de :

  • gérer plusieurs profils avec le même compte,
  • gérer votre « karma » (followers/following),
  • envoyer de messages automatisés et programmés (réponse RT, réponse « messages privées »),
  • rechercher des profils intéressants par thématiques et par mot clé, mais également par localisation,
  • ajouter automatiquement des suiveurs via une liste,
  • de nombreux filtres de recherches (personnes sans photos de profil, mots clés interdits….),
  • publication automatique de flux RSS….

tweet adder

 

Buffer, pour stocker et bien échelonner vos « tweets »

Un autre outil intéressant est « buffer » qui vous permettra de relayer les articles et les infos trouvés sur twitter et qui vous intéressent en les stockant et en les programmant tout au long de la journée.

Là, pas de risques de spammer les gens qui vous suivent. Lorsque vous faites votre veille du jour et que vous trouvez deux ou trois pépites, vous le stockez dans buffer puis échelonnez leur retweet tout au long de la journée, à l’heure qui vous convient.

L’autre gros plus de Buffer réside dans le plugin compatible pour Chrome, Safari ou Firefox, qui vous permettra de stocker des liens depuis tous sites web, depuis Google reader et depuis Twitter.

Très pratique !

Tweetwally, pour se créer un mur de tweet.

TweetWally est également très utile. Cette application vous permettra en effet de créer un « blogspot » contenant tous les tweets sélectionnés parmi vos « followers ».

Elle vous permettra également de savoir avec quelles personnes vous interagissez le plus. Pratique quand votre compte est largement suivi.

Elle est également compatible avec Storify.

Refynr pour filtrer votre mur de tweets

Le problème de Twitter est que vous êtes rapidement submergés de messages dès que vous commencez à suivre un large panel de personne. Résultat, vous passez parfois à côté de ce qui vous intéresse : le tweet intéressant étant masqué par d’autres informations parasites.

Pour contrer cela, on pourra utiliser Refynr. Cette application très simple vous permettra de filtrer les tweets que vous recevez en fonction de mots clés définis par vos soins (webmarketing, veille….).

Petit plus : on peut également utiliser cette application sur mobile.

Conclusion préliminaire

Voilà pour la première partie des outils utilisables pour optimiser Twitter, je reviendrais sur la suite des applications disponibles dans un second article, aujourd’hui ou demain.