Comment cacher son adresse IP facilement ?

Comment cacher son adresse IP facilement ?

cacher adresse ip

 

Ce que l’on oublie souvent quand on travaille à sécuriser son pc, c’est de travailler également son adresse ip. On se protège souvent contre les virus et les malwares, mais on oublie qu’une adresse IP peut également être détourné et utilisé à des fins malveillantes.

Petit rappel de définition : une adresse IP est une adresse numérique attribuée à tout matériel informatique mis en interface avec le réseau utilisant l’Internet Protocol comme protocole de communication entre ses nœuds. Cette adresse est assignée individuellement, par l’administrateur du réseau dans le sous-réseau correspondant, ou de façon automatiquement grâce au protocole DHCP. Elle peut être fixe (ne changeant pas au cours du temps) ou flottante (évoluant à chaque nouvelle connexion au réseau du matériel).

Evidemment, si l’on dispose d’une ip flottante (ip dynamique), le problème est moindre car le « piratage »est rendue plus difficile du fait de la fluctuance de votre IP lors de vos connexions. Par contre, ne vous attendez pas à un anonymat complet, hein, car avec  un bon traceroute de paquets IP et quelques bonnes requêtes sur un serveur whois, on peut facilement repérer une adresse IP géographiquement, même flottante (sans compter que l’adresse IP de votre matériel ne bouge pas lui :)).

Pourquoi cacher son adresse IP ?

Le fait de cacher son adresse peut être utile pour bien des raisons, notamment les suivantes :

  • éviter que votre adresse IP ne soit subtilisé et utilisé pour lancer des campagnes de spam,
  • éviter de se faire pinguer à tout va,
  • limiter les pop-ups et les pubs intempestives,
  • limiter les risque de subir un IP spoofing(usurpation d’adresse IP, utilisée notamment par les hackers pour cacher leurs identités lors d’attaques informatiques),
  • naviguer anonymement sur le web. Non pas pour quelques activités illicites mais surtout pour éviter que les divers moteurs de recherches et sites n’enregistrent vos données de navigation à des fins commerciales, et au final ne connaissent que trop d’éléments sur votre vie privée (certains cookies très bien cachés durent bien plus longtemps que 90 jours….). D’autant que les cookies peuvent être piratées avec toutes vos données via un renifleur de paquet dans une attaque appelée détournement de session,
  • enfin plus pragmatiquement, cela vous permettra de passer outre certaines limites édictées par votre employeur, des sites (limites géographiques comme sur Bebo, Orkut…), vos FAI… comme la limite de visionnage sur certains sites de streaming, ou passer outre les limites de chargement en invité sur des sites tels que megaupload.

Les solutions possibles pour cacher son adresse IP

Utilitaire Easy-Hide IP

 

utilitaire easy hide cache IP

Easy Hide IP est le premier utilitaire que je vous propose pour cacher son adresse IP.  Son fonctionnement est assez simple : il remplace et cache votre véritable adresse IP  pour la remplacer par une autre lorsque vous vous connectez au réseau, le tout en passant par des serveurs distants. Ainsi, vous surfez anonymement et contourner les blocages et restrictions de votre FAI (exemple : Orange avec Megaupload :D).

Pour le télécharger,  c’est par ici.

Monter facilement un petit proxy pour cacher son identité, MiniProxy

Une  autre moyen se surfer sur la toile anonymement et de controurner les limites éditer par des sites ou votre FAI, est de passer par un proxy, c’est à dire un serveur distant. Mais c’est souvent fastidieux.

Avec miniProxy tout devient extrêmement plus simple : en fait c’est un proxy très simple écrit en PHP, qui permet de passer au travers des limites et des restrictions imposées à votre navigation sur Internet et de naviguer anonymement.

Côté fonctionnement : il redirige toutes vos requêtes vers des pages, images, CSS , … vers une seule et même adresse de votre choix.

Equipement nécessaire : environnement PHP 5.3+, cURL.

En plus, il est totalement gratuit (licence GNU)

Lien de téléchargement de MiniProxy

Hide the IP

utilitaire hide the ip

D’un fonctionnement similaire à Easy Hide IP, Hide The IP vous permet de naviguer sur la toile anonymement et de contourner là encore les restrictions de votre FAI en cachant son adresse IP. Petit plus par rapport au premier utilitaire:  la possibilité de choisir le pays de localisation de votre adresse IP fictive.

Autre plus, on peut également envoyer des e-mails en mode anonyme (même si pour çà, il suffit de prendre une adresse mail jetable).

Pour le télécharger, on peut passer par 01net.

Hide my IP

utilitaire hide my IP

Un autre utilitaire intéressant à utiliser pour naviguer anonymement avec une adresse IP caché. Simple et facile à utiliser, pas besoin d’installation complexe pour être invisible, il suffit d’appuyer sur le bouton « hide ip » pour pour passer en furtif.

Autre intérêt : la possibilité de changer votre adresse IP automatiquement toutes les minutes.

Pour le télécharger (version d’essai), toujours 01net.

Hide-my-IP-adress

utilitaire my ip adress

 

Un autre utilitaire efficace, toujours pour masquer l’identité de son adresse IP. Son intérêt repose sur son côté boite à outils avec la suppression des logs et des historiques, la portabilité du système (via une clé USB), et des serveurs proxys de connexion très puissants.

Last but not least : le projet TOR !

Enfin, pour encore plus d’anonymat, il vous reste la possibilité de passer sur la deuxième version de TOR pour, théoriquement, un anonymat complet (mais rien n’est parfait) grâce à un routage en oignon.

Fonctionnant autour d’un réseau mondial collaboratif, il est entièrement décentralisé et toutes ses connexions passent par des serveur indépendants. Lorsque l’on se connecte à un site, via TOR,  l’échange de données entre votre ordinateur et le site cible passe par plusieurs relais (minimum : 3), et le chiffrement et le routage des données se fait en «oignon », avec trois couches de chiffrement différents, un par relais (chaque adresse de relais correspondant à une couche de l’ « oignon »).

Chaque sous-trajet est donc segmenté hermétiquement : le destinataire ne connaîssant pas l’expéditeur, ni les deux premiers relais. C’est d’ailleurs exactement le même principe de fonctionnement qu’une cellule d’espionnage (active ou dormante) avec des strates hermétiques et au sommet l’officier traitant.

Au final, le site cible et le FAI est dans l’incapacité de connaitre votre identité.

Tout cela permet à l’internaute de conserver un relatif anonymat (je le répète aucune système n’est entièrement sécurisé). Par contre le débit est évidemment beaucoup plus lent du fait du nombre d’intermédiaires.

Et c’est grâce notamment grâce à TOR que des informations ont pu nous parvenir en provenances des révolutions dans les pays arabes où pourtant le réseau internet était sévèrement surveillé (Tunisie, Lybie, Egypte, mais également l’Iran).

Pour plus d’informations sur le projet TOR: torproject.org.

Sécurisez son PC à moindre cout : les autres applications utiles

Sécurisez son PC à moindre cout : les autres applications utiles

nettoyer PC 3/3

Pour continuer sur notre lancée, voici la troisième partie de notre présentation sur la sécurisation et le nettoyage de son PC. Avec tout cela, ce sera la fin des malwares et virus croupissant dans les entrailles de votre belle machine informatique.

Après avoir vu les antivirus et les antimalwares, passons maintenant aux autres logiciels et applications utiles dans la protection de vos données informatiques. Une fois tout ceci en place, vous devriez être pas mal du tout.

(suite…)

Sécurisez son PC à moindre cout : les anti malwares

Sécurisez son PC à moindre cout : les anti malwares

solutions anti malware

Pour continuer notre tour sur la sécurisation de son ordinateur, intéressons nous maintenant aux solutions les plus intéressantes pour se débarrasser des malwares et autres nuisibles du web.

Bon, le terme est un peu abusif car derrière ce mot tiroir se cache l’ensemble des programmes pouvant nuire à votre PC, virus et vers compris. Un bon antivirus vous protégera donc également contre les « malwares » en  règle générale.

Cependant, derrière cette appellation se cache en fait un genre particulier de programmes malveillants, moins nocifs que les virus et autres vers, mais tout aussi nuisibles. Ce sont des programmes poubelles destinées à recueillir des informations sur votre vie privée et votre navigation web, pour des utilisations commerciales ou autres. Ils ne sont pas soumis aux mêmes contrôles que les cookies et se cachent souvent derrière d’autres applications (photos, barres de navigations….).  Le but est bien évidemment de vous mentir pour obtenir des informations de vous ou vous forcer à acheter des applications dont vous n’avez aucun besoin réel (cas des scarewares).

On classifie donc dans les malwares:

  • les logiciels espions (spywares) : collecte non voulue d’informations,
  • rootkits : dissimulant des programmes malveillants,
  • dialers : composer arbitrairement des numéros de téléphones surtaxées,
  • hoax : fausses rumeurs,
  • scarewares: fausses menaces destinées à vous faire acheter une protection non n »nécessaire,
  • publiciels : publicités non sollicitées lors de l’utilisation d’un programme ou de votre navigation web,
  • spam : informations non sollicitées lors de votre navigation web.

Pour s’en débarrasser, il existe plusieurs solutions informatiques mais nombre ne sont pas vraiment efficaces. Voici deux trois applications testées personnellement et qui marchent réellement, et qui sont de plus gratuites.

Malwarebytes, un logiciel antispywares de référence

Ad-Aware, l’ancienne référence en la matière, étant devenu beaucoup moins efficace que de par le passé, il a fallu trouver des solutions de remplacements.

Malwarebytes est l’une de ces solutions ! il présente l’avantage d’être très complet tout en restant facile à prendre en main.

Les plus, les atouts et les fonctionnalités

Sa base de données très complète recense près de 250.000 malwares diverses et vous assurera une très bonne perfection (pas parfaite hein, mais bon la perfection n’existe pas dans le monde de la sécurité informatique).

Il est de plus très stable et ne présente que peu de risques de plantages (tout le contraire d’Ad Aware dans les dernières versions).

Autres fonctionnalités intéressantes:

  • un module de protection en temps réel,
  • le « unlocker », un processus très intéressant permettant de passer outre les interdictions administrateurs lors de la suppression d’un fichier infecté.

Prise en main et fonctionnement

Côté prise en main, c’est très simple. L’interface principal se découpe en 9 onglets qui sont: recherche, protection, mise à jour, quarantaine, rapports, exclusions, paramètres, autres outils. Clair, non ?

Le logiciel propose deux types d’analyse :

  • un examen rapide analysant uniquement les secteurs du système les plus sensibles
  • un examen complet analysant de près l’ensemble du système (bases de registres, processus mémoire, systèmes de fichiers…).

On notera que l’examen rapide est très efficace et quasiment aussi puissant que l’examen complet.

Rien n’est parfait : les moins de Malwarebytes

Les moins, c’est un grand mot ! Ce sont plus des défauts perfectibles.

Tout d’abord, les mises à jour ne sont pas automatiques et nécessite d’être effectué manuellement (avec les droits administrateurs).

En suite, pour une efficacité maximale, en lien avec la base de données, il est nécessaire de suivre un cycle d’analyse parfois fastidieux, à savoir au moins une analyse rapide par semaine et au moins une analyse complète par mois.

Enfin, il est moins efficace en mode sans échec. C’est assez rare de faire cette démarche mais cela est parfois nécessaire pour se débarrasser de fichiers nuisibles récalcitrants.

Spybot SD, le vétéran inépuisable

Spybot, lancé quasiment artisanalement au même moment qu’Ad Aware, tient lui beaucoup plus la marée. Toujours aussi efficace, sa protection en temps réel et sa base de données est capable de traiter un grand nombre de menaces (trojans, dialers, cookies malicieux, ainsi que les keyloggers).

Du côté des fonctionnalités

En plus d’une base de données recensant la plupart des malwares les plus virulents, on notera certaines fonctionnalités supplémentaires des plus intéressantes :

  • une protection résidente (« teatimer ») via la surveillance d’écriture sur la base de registre
  • un système de vaccination des navigateurs utilisés et du système, avec un système de restauration.

Ergonomique et stable

Facile à prendre en main grâce à une interface sobre et efficace, nécessitant peu de configuration après l’installation (on notera le « mode simple » destiné aux utilisateurs débutants), il est de plus très stable, peu sujet aux plantages.

[adsense_me_3]

 

Sécurisez son PC à moindre cout : les antivirus

Sécurisez son PC à moindre cout : les antivirus

padlock cadenas viking

La sécurité informatique doit rester une préoccupation majeure pour tout détenteur de matériel informatique, que ce soit au bureau ou à la maison.

Il est vrai que tout le monde n’est pas logé à la même enseigne à ce sujet : les propriétaires de mac ayant beaucoup moins à se préoccuper de la sécurisation de leur matériel que les possesseurs de PC tournant sous Windows (quoique…).

Heureusement, chers possesseurs de PC Windows, la situation n’est pas si noire que çà. Tout d’abord parce que Microsoft a fait tout de même pas mal d’efforts pour améliorer la sécurité de ses logiciels (avec windows defender par exemple, qui, sans remplacer un bon Ad-Aware, est tout de même assez efficace contre les malwares) même si parfois on est à deux fois de devenir fous, notamment à cause de la gestion quasi obsessionnelle des droits d’administrateurs par les Vista et 7….

Et surtout parce qu’ils existent sur le net des solutions gratuites pour compléter efficacement la sécurité de vos machines, et ce à moindre coûts…

Petit tour d’horizon de ces très pratiques logiciels qui vont vous changer la vie….et feront de vous des pros de l’informatique.

Des antivirus gratuits et efficaces

Plus besoin de vos Norton ou autres Mac Afee, parfois efficaces mais surtout toujours payants… alors qu’ils existent bien d’autres antivirus gratuits disponibles sur le net et parfois bien plus efficaces.

Antivir d’Avira

L’un des derniers arrivés sur le marché des antivirus et pourtant c’est l’un des plus fiables à utiliser (il a été certifié Advanced+ par AV-Comparatives et plusieurs fois recompensé par CNET.). Compact, peu gourmand en ressources, et surtout fiable (très peu de plantages), Antivir, édité par Avira, est une solution très efficace pour vos besoins privés avec une solide base de données répertoriant plus de 1 900 000 virus, malwares, dialers, trojans… En plus d’une protection antivirus, il fournit également une protection antispyware efficace, une fonction « desinfection du système » des plus utile, une fonction « démarrage » (type mode sans échec), une auto-protection et un système « anti-rootkit » pour repérer les nuisibles cachés.

En plus, il est très simple à utiliser pour les débutants en informatique grâce à une interface intuitive et ergonomique.

Avast! Antivirus

Avast est un autre antivirus très efficace disponible sur le marché. Gratuit pour une utilisation privée, sa protection est très efficace même s’il est un peu plus gourmand en ressources que le précédent.

Vous aurez là-aussi une protection efficiente contre les virus intrusifs, via une protection internet, script, mail, réseaux, « peer-to-peer »… ainsi qu’une fonction démarrage (scan à l’initialisation du PC) et un filtrage automatique des sites web malveillants grâce à l’utilisation de leur service DNS.

Une fonction auto-boot scanner permettra de scanner votre système avant le lancement de votre système d’exploitation Windows, à la recherche de menaces.

Il y a également une protection en temps réel « real-time shields » qui analyse en temps réel les menaces résultant de votre activité sur le PC : navigation web, ouverture et sauvegarde de fichiers….

Un plugin compatible IE et Firefox permettra également d’accéder rapidement à l’analyse du PC et à noter les sites sécurisés.

Enfin, cet antivirus dispose d’une fonctionnalité supplémentaire des plus intéressante, à savoir son « AutoSandBox » qui permet de tester les programmes suspects dans un espace numérisé isolé, sans risques de créer de dommages.

Comodo internet security

Là encore, une des références du marché et une solution « tout-en-un ». La solution Comodo internet security est disponible en version complète ou par modules, et vous protégera efficacement contre les virus grâce à sa base de données « up-to-date » (contre les virus, scripts, bot, dialers….) et à des nombreuses fonctionnalités très efficace telles que l’anti rootkit, le système « Defense+ » (protégeant les fichiers du coeur de votre système), une « AutoSandBox » là aussi pour tester dans une zone sûre les programmes suspects sans risque de dommages, sans oublier un système de filtrage automatique des sites webs.

Voici, une liste des différents modules disponibles:

  • antivirus
  • antivirus advanced (version payante de l’antivirus avec en plus des fonctionnalités classique un système de cryptage des données et de commande à distance),
  • firewall : le pare-feu des plus efficace de Comodo et s’intégrant parfaitement avec l’utilisation actuelle d’internet et les dernières plateformes windows. Paramétrage simple,
  • anti malware : efficace également avec monitoring en temps réel, système anti reboot, nettoyage de la base de registre…,
  • Trust connect (wireless security) : sécurisation des réseaux sans fils en hotspot, cache IP, compatible Iphone et Ipad,
  • Cloud scanner : surveillance et détection en temps réel des fichiers malveillants cachés, des process malveillants, des fichiers « junk »,
  • Disk encryption: système de cryptage des données disque dur facile à paramétrer et à utiliser, avec authentification.

AVG Antivirus version 2011

La nouvelle version de l’antivirus AVG est également une solution antivirus intéressante pour protéger son pc windows. Un peu moins complet que les précédents exemples, il reste toutefois tout à fait valable pour protéger vos données.

D’autant que la nouvelle version a apporté un certain nombres de refontes et de nouvelles fonctionnalités intéressantes telles que:

  • une interface remaniée beaucoup plus ergonomique,
  • une base de données virus étendu,
  • un analyseur de liens pour repérer les sites « junks »/malveillants,
  • des capacités de détection beaucoup plus réactives,
  • une protection résidente en mémoire,
  • un système de protection au niveau des emails et du trafic internet,
  • une fonction scan sur demande avec planification calendrier (avec quarantaine).
  • une widget « desktop » qui permet de suivre facilement l’état de votre antivirus depuis votre bureau.

[adsense_me_3]

Anti virus pour mac : notre sélection

Anti virus pour mac : notre sélection

Historiquement, on sait qu’il existe très peu de virus sur Mac. En fait, contrairement aux PC, ou je pense que l’installation d’un antivirus est une étape obligatoire pour bien démarrer et surfer sur internet, les utilisateurs de mac peuvent aller sur internet sans protection anti virale. En effet, sur Mac, vous pouvez surfer sans antivirus, mais depuis Mac OS X, vous n’êtes toutefois pas à l’abri d’un cheval de troie ou d’un programme malveillant (malware). Même si les risques de « choper » un virus sont beaucoup plus faibles sur mac que sur PC, il existe des protections qui vont encore plus réduire ce risque.

Bonnes raisons d’installer un antivirus pour mac :

  1. les mac et macbook sont de plus en plus répandus, ce qui fait de ces machines des cibles potentielles pour les pirates
  2. même si un mac est « protégé », vous échangez des données avec des PC, ce qui ne vous met pas à l’abri
  3. Certains mac peuvent tourner avec Windows Mac, ce qui les rend vulnérables
  4. spyware et malware ne sont pas couverts par des antivirus

Il faut savoir que OSX 10.6 Snow Leopard intègre un antivirus, il s’agit d’une fonction qui est intégrée au système lui-même. Apple a en effet décidé de proposer cette protection non pas comme une application, mais comme un élément de système. Toutefois, à la lecture des avis de nombreux utilisateurs de Mac, cette protection semble bien insuffisante. En effet, si Apple se distingue en étant le premier à intégrer une protection dans son OS, celle-ci ne se met à jour que via le système Apple, et non pas au démarrage… Si vous souhaitez une protection complète pour votre mac, nous vous recommandons de piocher dans la liste suivante :

Liste d’antivirus pour mac :
Sophos
Intego virus Banner
Norton Antivirus
McAfee
Clamxav
Macscan

Un antivirus de référence en 2011 : Antivir Avira

Un antivirus de référence en 2011 : Antivir Avira

Pour ceux qui cherche à sécuriser leur matériel informatique à moindre coût, Antivir d’Avira est vraiment une solution à ne pas rater.

Il faut dire que les antivirus ont pas mal évolué ces dernières années, intégrant les fonctionnalités des firewall qui ont plus ou moins disparu des PC familiaux et d’entreprises de par la complexité croissante pour configurer efficacement ceux-ci sur les derniers OS, notamment de chez Windows.

Les antivirus ont donc rempli le flambeau de cette sécurisation du réseau (hameçonnage [physhing], rootkit…) en plus de la protection contre les virus et autres « worms » mais au prix d’un besoin en ressources croissant et d’un prix … dissuadant.

L’antivir d’Avira (version 10) permet de résoudre ces problèmes de sécurité informatique de manière très efficace et en plus gratuitement. Il a donc le privilège de passer dans le top 3 de la sécurité antivirus au même titre qu’Avast et d’AVG.

Passons à ses nombreux avantages:

  • Outre le fait d’être gratuit, Antivir est surtout peu gourmand en ressources pour votre microprocesseur. Vous pourrez ainsi l’installer sur un PC assez ancien sans que son efficacité ou celle de votre système ne soit affaecter. Fini ainsi les temps de chargement à rallonge de votre PC comme au temps de Norton antivirus. Et cette puissance ne sera que renforcer si votre PC est récent.
  • Il présente également l’avantage d’être très facile d’utilisation avec une interface épurée et ergonomique (cf ci-dessous).

  • Il est en français
  • Sa mise à jour est quotidienne
  • Sa base de données inclue plus de 1.900.000 virus, chevaux de troie, worms, dialers, spyware, malware, sans compter une protection efficace contre les rootkits au démarrage ou essayant de se cacher.
  • Sa protection en temps réel, notamment quand vous surfez sur internet, est également des plus efficace. Tout comme sa protection heuristique permettant de repréer à temps les variantes les plus récentes pour chaque infection.
  • Son auto-protection pour empêcher sa désactivation malveillante.
  • Son scan des mails.
  • Son système de réparation efficace nettoyant également les traces du virus sur la base de registres.

A tout point de vue, c’est un utilitaire à avoir pour se protéger efficacement informatiquement parlant.