0saves

encre invisible

Aujourd’hui travaux pratiques  ! On va apprendre à faire de l’encre invisible facilement pour se prendre pour un espion et communiquer avec qui l’on veut discrètement. Pas besoin de matos extraordinaire pour faire de l’encre sympathique, du jus de citron suffit ! Mais grâce à l’aide du site Makezine, on va pouvoir innover un peu et modifier son stylo ou son imprimante pour écrire  à l’encre invisible.

Le pulco ne sert pas seulement à se désaltérer, et c’est moins difficile à trouver que le sperme

Alors pas de problème avec le titre, je vais bien !

Il y a en fait une petite explication très simple : comme je me suis dit que les gens seraient déçu d’utiliser seulement du jus de citron pour se prendre pour un espion, j’ai voulu leur rappeler que c’est quand même plus sympa que d’utiliser du sperme. Car oui, le sperme fait une excellente encre invisible. Ce n’est pas moi que le dit mais le très sérieux MI6 Britannique (service de renseignements extérieurs du Royaume-Uni) dont l’un des membres avait découvert cette méthode peu orthodoxe pour faire passer des messages sans être intercepté pendant la première guerre mondiale (1915) . Le liquide séminale présentait en effet l’avantage majeur de ne pas être décelable par les méthodes de détection de l’époque, notamment la vapeur d’iode (permettant également de révéler les empreintes digitales).

Bon cela a bien changé depuis cette époque, et désormais une exposition à une lumière ultraviolet de 320-400 nm couplée à une paire de lunettes approprié (orange ou rouge pour bloquer l’éclat de la lumière UV) permettra de repérer facilement le message écrit avec le liquide séminale.  Sans compter que le sperme dégage très rapidement une odeur rance très caractéristique à cause d’une molécule odorante appelé cadavérine.

Bref…..

Les trois méthodes pour faire de l’encre invisible (hashtag: #journaldemickey)

Passons aux choses sérieuses. En fait, il existe trois méthodes faciles à mettre en place pour faire de l’encre invisible facilement : le jus de citron, l’amidon de maïs et le bicarbonate de soude.

L’encre de citron

On commence simple avec le jus de citron.  Par contre, pas question de se contenter de presser un citron pour obtenir son encre.

Non, pour que les résultats soient intéressants, il sera nécessaire d’obtenir une concentration en acidité importante. Le mieux est alors de s’orienter vers du jus de citron concentré liquide (style Pulco) ou en poudre.

On prend alors une petite coupelle, on verse son jus de citron concentré et on le dilue avec un peu d’eau pour rendre plus facile l’écriture. On optera pour un rapport 1 pour 4 : 1 dose d’eau pour 4 de jus de citron concentré.

Et voilà… l’encre invisible. Maintenant reste à écrire avec. Rien de plus simple :

  • prenez un vieux stylo plume avec cartouche waterman (pas les parker),
  • trouvez un vieille cartouche usagé. Mettez là sous le robinet pour diluer l’encre restante,
  • videz l’encre restante par absorption en pressant la cartouche contre un bout de sopalin,
  • répétez l’opération autant de fois que nécessaire pour ne plus avoir d’encre,
  • faites la même chose avec le stylo plume pour se débarrasser de l’encre restante dans le système,
  • remplissez le cartouche vide avec une pipette de la solution de citron concentré (ie l’encre innisible).

Tadzamm, vous écrivez de manière invisible. Pour lire le message, votre « correspondant » devra, soit:

  • sécher le message avec un sèche cheveux ou un fer à repasser (moins pratique :)),
  • ou tout simplement vaporiser dessus une solution  à base de teinture d’iode (iode dissous dans de l’alcool).

Imprimer au citron

Et maintenant, sur l’initiative des champions de Make Magazine (Makezine), voici un tutoriel vidéo pour imprimer avec une imprimante des messages invisible.

Le matériel :

  • l’encre invisible à base de jus de citron évidemment,
  • une imprimante (HP jet d’encre dans le test),
  • une cartouche couleur HP,
  • une scie à métaux,
  • un ciseau à bois,
  • des gants de latex,
  • un marteau,
  • un couteau pointu,
  • du scotch pour électricien
  • du sopalin

Comme c’est un peu complexe (niveau bricolage cela s’entend), il vaut mieux passer au visuel :

  • voici la vidéo de présentation du tutoriel pour modifier une cartouche d’encre pour imprimer à l’encre invisible, par Makezine,

  • et le pdf qui va avec.
  • une fois tout modifié et imprimé, on pourra voir son message avec la solution de teinture d’iode.

Encre invisible à l’amidon de maïs

Alors on peut aussi utiliser l’amidon de maïs pour faire de l’encre invisible. Voici une petite procédure pour la réalisation (temps de préparation : 15-30 min):

  • prenez de l’amidon de maïs en poudre, et diluer le avec de l’eau pour en faire une « sauce » (deux doses d’amidon de mais pour 4 tasses à thé d’eau), mélangez,
  • mettez le résultat dans une casserole et faites chauffer jusqu’à ébullition, ou dès que vous obtenez une consistance lisse,
  • retirez le mélange du feu,
  • vous pouvez maintenant écrire votre message avec un petit pinceau ou un cure-dent,
  • on révélera le message en utilisant de la teinture d’iode qui devrait apparaître en pourpre (à défaut, on pourra diluer une dose d' »iodine » dans 10 cuillères à cafés d’eau pour obtenir le même résultat).

Encre invisible avec du bicarbonate de soude

Finissons avec le bicarbonate de soude. La méthodologie est encore plus simple (quelques minutes):

  • facile : mélanger l’eau et le bicarbonate de soude en quantité égale. Vous avez votre encre innisible :).
  • pour lire le message deux solutions :  soit on le met près d’une source de chaleur (au soleil ou près d’une ampoule allumée), le bicarbonate de soude brunira alors
  • ou bien, il suffira de recouvrir la feuille où l’on a écrit le message secret avec du jus de raisin pour faire apparaître celui-ci dans une couleur différente.

[adsense_me_3]

0saves
Si vous avez aimé ce "post", n'hésitez pas à laisser un commentaire ou vous abonnez à notre flux RSS.