0saves

Une caméra espion comme son nom l’indique est un dispositif vidéo destiné à filmer les individus à leur insu, sans pour autant que cela soit à des fins négatives. La caméra passe alors inaperçu, soit de par sa petite taille ou parce qu’elle est intégré savamment à un autre objet (boutons de chemises, lunettes, stylos, paquets de cigarettes, casquette, bijou…). Les techniques d’intégration d’appareil photo ou vidéo dans un portable permettent également d’utiliser son téléphone comme une caméra espion en simulant son utilisation.

De fait, on peut utiliser une caméra espion dans les situations suivantes:

  • pour faire une farce dans le cadre d’une émission humoristique,
  • dans le cadre d’une investigation journalistiques, dite en « caméra cachée »,
  • dans le cadre d’investigation policière (en « sous-marin »),
  • par les services de renseignements d’un pays dans le cadre d’une filature ou d’une opération d’espionnage,
  • par une entreprise pour évaluer la qualité de ses services et/ou produits dans le cadre d’opération de « produit fantôme » ou de « client mystère »,
  • par des scientifiques, notamment en biologie et en ethnographie, pour consigner leurs notes et étudier le comportements d’individus humains ou animal sans qu’ils soient biaisés par la présence d’un objecitf,
  • et également, parfois, dans un but voyeuriste.

Bien sûr, toutes ces utilisations soulèvent la question du droit à l’image et du respect de la vie privée des individus filmés, des notions de droit dont le non-respect est souvent illégale dans de nombreux pays.

0saves
Si vous avez aimé ce "post", n'hésitez pas à laisser un commentaire ou vous abonnez à notre flux RSS.