radar pédagogique

Comment marche un radar pédagogique ?

| 1 Commentaire

0saves

radar pedagogique Comment marche un radar pédagogique ?

Un petit article sur le fonctionnement d’un « radar pédagogique », sujet d’actualité après l’annonce par le ministre de l’intérieur Claude Guéant du déploiement de 1000 de ces radars en France.

Sans aucune volonté polémiste, le but de cet article est de présenter les différences entre un radar classique et ces fameux radars pédagogiques.

Le radar pédagogique, comment çà marche ?

Bon, c’est un peu un titre à la Michel Chevalet (pour les plus vieux d’entre nous) mais bon, ca a le mérite d’être clair.

A la différence d’un radar classique fonctionnant avec un laser mesurant précisément la vitesse, et déclenchant la caméra ou l’appareil photo si excès de vitesse (pour les radars automatiques), les radars pédagogiques fonctionne avec un radar Doppler fonctionnant évidemment lui-même … avec l’effet Doppler-Pizeau, c’est à dire l’effet de décalage de fréquence d’une onde, acoustique ou électromagnétique (émie par un émetteur micro-ondes le plus souvent) entre l’émission et la réception lorsque la distance évolue au cours du temps de la mesure.


744px Doppler effect diagrammatic.svg  Comment marche un radar pédagogique ?

Les radars pédagogiques se basent ainsi sur cet effet pour mesurer la vitesse du véhicule approchant, en émettant une onde continue sur un angle et une direction donnée grâce à un signal micro-onde émis par l’antenne directionnelle du radar Doppler.

Tout véhicule passant dans ce « cône » de mesure réfléchira alors l’onde continue selon une fréquence légèrement modifiée par rapport à la fréquence d’émission. Le calcul de cette différence de fréquence permettra en retour de calculer en temps réel la vitesse radiale du véhicule (ce qui implique le plus souvent de placer le radar suivant un angle maximal de 25° par rapport à l’axe de circulation surveillé, 9° pour une mesure nominale et optimale) en fonction du battement entre les deux ondes (c’est la pulsation ω) .

radar pedagogique 3 Comment marche un radar pédagogique ?

Cas d’un battement dans le temps (pulsation ω) :

03ddae15731f7c7d5fedafc290f39211 Comment marche un radar pédagogique ?

D’un point de vue technique, et en règle générale, les radars pédagogiques (cinémomètre) possèdent les caractéristiques suivantes :

  • mesure de la vitesse entre 0 et 300 km/heure,
  • portée de mesure : 100 mètres,
  • jusqu’à 430 000 mesures par batterie,
  • délai de mesure entre deux véhicules : 23 millisecondes,
  • affichage des changements de vitesses toutes les 500 millisecondes,
  • Radar Doppler 24.125 GHz/ 5mW.

Objectifs et conditions d’utilisation

Ils seront sans doute souvent utilisé dans l’entrée des zones urbaines pour une plus grande facilité de lecture par les automobilistes, sans perturber dangereusement son attention.

Le but est de faire prendre conscience de sa vitesse réelle à l’automobiliste, et éventuellement des conséquences possibles pour son permis de conduire (comme le nombre de points ôtés et l’amende encourue) avec les derniers modèles de radar pédagogique, permettant d’afficher la vitesse et divers messages selon des seuils de vitesse programmés) ceci sans action de verbalisation(en effet, en l’absence de caméra et d’appareil photo sur l’appareil, le radar doppler faisant fonctionner la mesure est incapable d’identifier un véhicule).

radar pedagogique 4 Comment marche un radar pédagogique ?

Crédit photo:

Sodielec-berger

 

0saves
Si vous avez aimé ce "post", n'hésitez pas à laisser un commentaire ou vous abonnez à notre flux RSS.

Auteur : Raymond Labrosse

Raymond Labrosse c'est un peu le monsieur technique ou le Rémi Bricol'tout de Blog Espion. A lui, les sujets techniques liés à l'informatique, aux sciences ou à l'histoire militaire. C'est également un fan de DS (la voiture, pas la console).

Ad Plugin made by Free Wordpress Themes